Lorem ipsum dolor amet, consect adipiscing elit, diam nonummy.

Follow Us

Search

Quelle différence existe entre le SEO et le SEA ?

difference entre seo et sea

Bien qu’une grande partie des entreprises savent à peu près se repérer entre SEO et SEA, il reste tout de même un bon lot de néophytes pour qui ce charabia reste un mystère sans fond. 

Comprendre la différence entre le référencement naturel et le référencement payant est assez simple. Tout commence par l’analyse des SERP, autrement dit analyser les pages de résultats de recherche des moteurs de recherche. 

Temps de lecture : 5 minutes

  1. A quoi ressemble une SERP Google ?
  2. C’est quoi le référencement naturel ?
  3. C’est quoi le référencement payant ?
  4. Le référencement naturel et payant ont-ils le même intérêt ?
    4.1 Le SEO est-il uniquement voué à des stratégies de visibilité sur le long terme ?
    4.2 Le SEA vaut le coup uniquement sur le court terme ?
  5. Ceux deux techniques de référencement sont-elles dissociables ou complémentaires ?

Là en l’occurrence nous allons nous concentrer sur les SERP de Google. Puisque ce moteur de recherche est le plus utilisé dans le monde, je ne vais pas me priver de l’utiliser pour illustrer mes propos. 

 

On commence donc par regarder à quoi ressemble une page de résultats de recherche du moteur de recherche Google.

 

1. A quoi ressemble une SERP Google ?

 

Une image vaut mille mots paraît-il alors en voilà deux qui devraient satisfaire votre curiosité.

 

SERP Google

 

Sur cette première photo, voici la page que nous dévoile Google en réponse à l’expression “destockage parquet point de Hongrie”. Encadrés en vert, les résultats de recherches payant (via la plateforme Google Ads, encadré en orange, le premier résultat de recherche naturel

 

Sur cet extrait nous avons donc 3 annonces en référencement payant qui s’affichent avant le premier résultat SEO. 

 

Dans le détail, ces annonces Google ads affichent différentes informations très utiles pour les internautes :

 

  • 1 numéro de téléphone
  • 1 extension d’annonce locale
  • Des éléments de réassurance 
  • Des liens profonds

 

La première position SEO (qui arrive au final en 4e position du fait de la présence des annonces payantes) se présente sous la forme la plus commune à savoir qu’elle affiche simplement une Title et une Description.

 

Dans le deuxième extrait de résultat de recherche, nous allons voir que les résultats SEO et SEA peuvent arborer un style différent du premier extrait ci-dessus et en tirer un avantage sur la probabilité de clic des internautes.

 

extrait d'une serp Google

 

Nous voici cette fois-ci sur une thématique jardin/maison avec la requête “bambou en pot exposition”. Cette expression à intention informationnelle nous permet d’avoir une SERP bien différente de la requête précédente. 

 

Les premiers résultats de recherche sont, pour le coup, bien des positions gagnées grâce à un travail SEO. Les résultats payant eux s’affichent sur la droite de la SERP. Un emplacement réservées aux annonces Google Shopping où les sites e-commerce s’en donnent à coeur joie. 

 

Commençons par détailler les résultats de recherche naturelle. Contrairement à la première image, celle-ci nous montre 3 résultats SEO différents dans leur composition. On y voit les traditionnelles Title et Description mais à cela s’ajoute : 

 

  • 1 liste déroulante de FAQ pour la 1ere position
  • Des liens profonds sur le 3e résultat

 

Un coup d’oeil suffit pour s’arrêter instinctivement sur le premier résultat naturel, de par son ampleur mais aussi par les contenus complémentaires à la requête qu’il propose.

 

Pour la partie Google Shopping, on constate tout de suite que la présentation diffère légèrement (vous avez vu le niveau d’euphémisme ?!) des autres types d’annonces payante que propose Google Ads. 

 

Terminé les textes et liens en complément. Ici c’est le produit et uniquement le produit qui compte. Le but est de vous faire acheter le produit au premier coup d’oeil, on intègre donc image, titre, une très très courte description et bien entendu le prix.

 

De ces deux seuls extraits on remarque que les pages de résultats de recherche sont différentes en fonction du contexte de la requête. 

 

Faire la différence entre le référencement naturel et le referencement payant passe aussi par connaître et comprendre ces deux principes à la fois indépendants et complémentaires. 

 

2. C’est quoi le référencement naturel

 

Bien qu’il soit de plus en plus considéré, le SEO ou referencement naturel est encore méconnu par certains irréductibles. En elle-même la définition du référencement naturel n’apporte pas grand chose, mais je vais y aller aussi de mon petit argumentaire pour présenter cette pratique web.

 

Le référencement naturel ou SEO rassemble les pratiques de manipulations des algorithmes des moteurs de recherche en vu d’améliorer la visibilité d’un site internet en le positionnant sur les pages de résultats de recherche en réponse à des expressions, aussi appelées requêtes de recherches, que taperaient les internautes. 

 

Le référencement naturel est une pratique représentée massivement par le consultant SEO, aussi appelé référenceur et peut être selon la structure de l’entreprise, rattachée au département marketing. 

 

Cette pratique intimement liée à la connaissance des algorithmes, possède divers périmètres dans lequel le référenceur va pouvoir se spécialiser : 

 

  • Les langages informatique (html, css, js, python etc..)
  • La sémantique
  • Le netlinking 
  • Le maillage interne
  • L’arborescence de site
  • Le référencement local

 

Dans son optique d’accroître la visibilité d’un site internet, le vôtre, le spécialiste en SEO va s’accorder à améliorer plusieurs aspects de votre site, comme : 

 

  • la vitesse de chargement des pages
  • l’ergonomie des pages
  • la sécurité de votre site
  • l’hébergement de votre site
  • la mise en place d’un maillage internet intelligent
  • l’indexation de vos pages…

 

Pour résumer, en quelques mots, le spécialiste en référencement naturel ne va s’occuper que d’optimiser votre site afin qu’il puisse se positionner de manière naturelle et pour longtemps sur les pages de résultats de recherche des moteurs de recherche. 

 

Si vous le voulez bien, passons maintenant au référencement dit payant. 

 

3. C’est quoi le référencement payant

 

A l’inverse du SEO qui permet à un site de se positionner sur des mots-clés gratuitement, le référencement payant comme son nom l’indique va vous faire accéder à une meilleure visibilité sous une contrainte financière. 

 

Ce type de referencement est bien plus pratiqué par les entreprises du fait de sa prise en main rapide et “sa moindre complexité” par rapport au SEO (si on envisage qu’il s’agit là d’une pratique moins complexe que le SEO, ce qui à mon avis est loin d’être le cas). 

 

Le référencement payant ou SEA dans le jargon pour Search Engine Advertising a pour principe de faire dépenser de l’argent à un annonceur (une entreprise qui souhaite faire sa publicité sur les moteurs de recherche) pour se positionner sur les mots-clés et expressions qu’il souhaite. 

 

La plateforme Google Ads développée par Google est la plus utilisé par les annonceurs et les agences pour augmenter la visibilité des sites internet. Elle fonctionne par un principe d’enchères où chaque mot et expression, selon la thématique coûte en prix moyen du clic. 

 

Une fois le mot acheté, le site va pouvoir se positionner dessus dès lors qu’un internaute tapera soit le même mot, soit une variante proche soit une expression incluant le mot acheté. 

 

Il sera facturé à l’annonceur un certain montant à la suite d’un clic sur l’annonce qu’il aura diffusée pour se rendre visible. 

 

Là où le SEO est long à mettre en place, les résultats des actions en SEA sont instantanés.

 

Justement, parfaire intro de part, puisque le point suivant va mettre en concurrence les intêrets de ces deux techniques de réferencement. 

 

4. Les référencements naturels et payants ont-ils le même intérêts ? 

 

SEO et SEA sont souvent associés à des notions de temps. La première est censé être une stratégie de longue haleine, basée sur la prudence, tandis que la seconde est plus court-termiste, plus engagée, plus dans l’action. 

 

De ce que j’ai pu expérimenter, je peux vous dire que c’est du grand n’importe quoi. 

 

4.1. Le SEO est-il uniquement voué à des stratégies sur le long terme ? 

 

A mon sens, non, tout dépend des objectifs que vous vous fixez. Vouloir par exemple améliorer la visibilité d’un site de 40 000 pages sera bien plus long qu’un petit site d’une centaines de pages. 

 

La durée de la stratégie est aussi lié aux nombres de mots-clés sur lesquels on souhaite se positionner, tout comme la difficulté de se positionner sur ces termes. 

 

Une stratégie de référencement naturel peut très bien ne durer que 6 mois, le temps de faire la promotion d’un certain produits ou services à la durée de vie limitée. 

 

4.2. Le SEA vaut le coup uniquement sur le court terme ? 

 

Là aussi, tout dépend de vos objectifs. Vous pouvez très bien mettre en place une stratégie de référencement payant sur quelques semaines, quelques mois ou laisser tourner les campagnes sur de plus longues périodes. 

 

Le principal avantage du référencement payant sur le référencement seo c’est qu’on peut couper les campagnes et les reprendre quelques temps après sans subir trop de dégats au niveau des clics et conversions. 

 

Là où l’arrêt des actions seo risque et leur reprise quelques temps plus tard risques d’altérer les résultats naturel. 

 

5. Ceux deux techniques de référencement sont-elles dissociables ou complémentaires ? 

 

A mes yeux, aucune technique de referencement ne devrait être reniée pour améliorer la visibilité d’un site internet. 

 

J’aurais tendance à vous conseiller d’arbitrer judicieusement le référenement naturel et le réferencement Google ads. Sachant que les premières positions naturelles de votre site sur les pages de résultats de recherche vont être visibles entre 4 et 6 mois, peut-être même plus, vous avez tout intérêt à lancer quelques campagnes google ads pour rendre votre marque visible sur les mots-clés que sur lesquels vous ambitionnez de ranker. 

 

Dès que votre positionnement naturel sera plus assuré et que vous commencerez à truster les premières places vous pourrez commencer à réduire la voilure sur les annonces sponsorisées. 

 

Sans pour autant arrêter les campagnes, attention l’objectif reste le même, amplifier votre visibilité. 

 

Vous l’aurez compris, SEA et SEO sont des pratiques de référencement complémentaires qui doivent juste être adaptés à vos objectifs à court et long termes. 

 

Ne vouloir être présent que sur un seul de ces canaux d’acquisition de trafic vous fait prendre le risque d’une dépendance dangereuse.