Lorem ipsum dolor amet, consect adipiscing elit, diam nonummy.

Follow Us

Search

Podcasts et Google podcast app, un monde à découvrir… et à référencer

Je ne sais pas vous mais j’apprécie particulièrement les podcasts, si bien que j’en écoute au moins 5 épisodes par semaine. Je trouve ce support audio particulièrement efficace pour transmettre quelque chose à l’auditeur. C’est réellement un plaisir d’en écouter et de comparer les diverses approchent des podcasteurs. Chacun sait trouver son style – en tout cas sur ceux que j’écoute. 

Le problème que je retiens des podcasts, c’est la difficulté à les trouver sur les SERP. Bien qu’il y en ait chaque jour de nouveaux. Je me suis donc lancé depuis quelques temps à la recherche de réponses. Pourquoi est-ce encore compliqué à ce niveau là ? 

Comme à mon habitude c’est du côté de chez Google que j’ai démarré mes investigations. Je me bloque du temps chaque semaine pour lire les nouveaux articles et propositions algorithmiques faîtes du côté de Mountain view. Et le moins qu’on puisse dire c’est que chez Google ça bosse d’arrache pieds pour changer la donne sur le référencement des podcasts sur les SERP mais aussi grâce à son app.

Temps de lecture : 6 minutes

La situation du podcast d’un point de vue SEO

Je suis tombé l’année dernière sur un article d’Ashley Carman évoquant la situation et les théories avancées par Google en matière de référencement naturel pour les podcasts. 

Pour la faire courte, à ce jour le meilleur moyen de trouver un podcast dans une thématique qui vous intéresse c’est d’associer “podcast” à votre sujet : 

  • podcast mode éthique
  • podcast sciences comportementales

Google – tout comme les autres moteurs de recherches d’ailleurs – n’ayant pas les capacités de fournir des résultats spécifiques comme il le fait pour d’autres types de recherches (on dit merci l’apprentissage automatique). 

Une fois la recherche faites et le podcast trouvé, Google va nous rediriger vers son application Google Podcast. 

Éclaircissement important, pour que votre podcast soit trouvé il doit être indexé. De ce côté là il n’y a pas trop de soucis à se faire, surtout si vous utilisez un flux RSS pour publier vos épisodes, Google les indexe automatiquement. 

Bon maintenant qu’on connaît un peu mieux la situation – qui ressemble étrangement à ce quoi ressemblait internet dans les années 2000 (pleins de sites existent, comment les faire ressortir ? quelles sont les requêtes ?…) – il serait peut-être temps de voir l’avenir. 

Si vous êtes podcasteur, l’avenir semble radieux. Pour confirmer cela, quelques brevets sont récemment sortis des placards.  

Le premier qui sort du lot est celui du duo Jeannette Gatlin Manish Gaudi : Systèmes, procédés et supports pour identifier et présenter des contenus audio

Un contenu riche de sens puisqu’il permet de mettre en exergue les solutions à la principale source de problème rencontrée par les internautes : la difficulté à retrouver un contenu audio.

On explore plusieurs sujets au fur et à mesure de sa lecture parmi lesquels : 

  • Voir les catégories de contenu audio
  • Pouvoir sélectionner une de ces catégories
  • Voir des émissions basées sur cette catégorie sélectionnée
  • Pouvoir choisir parmi les spectacles de cette catégorie
  • Voir les épisodes de ces émissions
  • Pouvoir choisir parmi un épisode et voir la durée de lecture de chaque émission
  • Classement des épisodes
  • Voir les épisodes par ordre de classement.
  • Les classements sont basés sur la probabilité qu’un chercheur apprécie les épisodes classés.

Les informations apprises vont aussi bien plus loin que ça. On comprend l’enjeu pour Google de faire évoluer la recherche d’information dans la thématique des podcasts et autres contenus audio. 

Par exemples on apprend que : 

  • Les épisodes peuvent également être diffusés en fonction d’une mesure de popularité.
  • Les épisodes peuvent également être montrés en fonction de leur pertinence pour un chercheur.

Le brevet exploite aussi les “meilleures” façon de trouver un podcast. 

Tout débute par la sélection aléatoire d’un groupe d’émissions audios selon des facteurs de : 

  • popularité
  • l’association de contenus pertinents pour l’auditeur / l’internaute
  • en lien avec des sujets phares

 Les critères de valeurs d’un contenu audio

Intéressons-nous maintenant à ce qui est considéré comme une émission audio. Comment est-elle identifiée à ce jour par le moteur de recherche. 

  • d’abord un contenu épisodique (cela va de soi)
  • un contenu identifié comme évolutif (la pertinence de ce contenu tendra t-elle à s’améliorer ou à s’éteindre ?)
  • indication du sujet ou de la catégorie du contenu audio dans les balises
  • attribution de catégories ou sujets précis
  • un contenu audio est aussi un contenu susceptible d’inclure de la publicité
  • contient des épisodes susceptibles d’inclure des segments autonomes pouvant être visionnés ou écoutés individuellement sans regarder le reste d’un épisode de l’émission.
  • monologue d’ouverture pour chaque épisodes.
  • est considéré comme contenu audio tout type de contenu incluant une interview
  • pertinence du contenu dégressive dans le temps.

De cette liste, on peut très rapidement faire le lien avec les plateformes de streaming audio et vidéo que l’on connaît tous. Maintenant une question peut se poser. Dans tous ces contenus, Google cherche toujours à rendre ses résultats les plus propres possibles. Y a t-il ou pas des contenus audio qui peuvent être mal vus dès le départ ? Il semblerait que oui.

Les contenus audio blacklistés

Les épisodes dont la durée est jugée trop longue pourraient être mis sur liste noire ou jugés inadaptés à la sélection en tant que contenu audio candidat (rappelez-vous la liste aléatoire).

Un épisode qui contient du contenu destiné aux adultes peut être mis sur liste noire pour être présenté à un utilisateur pendant les heures de jour sur la base du contrôle parental.

Un épisode contenant un type particulier de contenu peut être mis sur liste noire pour être présenté à un utilisateur pendant les jours de la semaine en fonction des préférences de l’utilisateur (par exemple, des sujets particuliers pour une présentation en semaine par opposition à des sujets particuliers pour une présentation le week-end).

Bon et le référencement dans tout ça ?! C’est bien beau d’expliquer en long en large et en travers comment les algos de Google gèrent les contenus audios comme les podcasts mais leur référencement naturel, il se base sur quels critères de valeurs ? 

Classement des épisodes candidats

Le classement d’un podcast ou tout autre contenu audio peut être basé sur:

  • la popularité
  • l’historique d’écoute
  • la qualité du son
  • l’écoute d’anciens contenus
  • les avis laissés par les internautes

Cette mesure de popularité peut également être basée sur toute information ou combinaison d’informations appropriée, telle que :

  • le nombre d’abonnements 
  • le nombre de téléchargements
  • le nombre de partage d’épisodes

mais aussi : 

  • la pertinence d’un épisode par rapport à un autre plus ancien
  • le nombre de fois qu’un internaute a écouté plusieurs épisodes du même podcast

Pour conclure sur le référencement du podcast et google podcast app

Aucun doute sur le fait que ce brevet élude principalement la question du référencement des podcasts sur l’application Google. Les pages de résultats de recherche de Google étant encore en “chantier”. 

Toujours est-il que le podcast est aujourd’hui compris comme un élément à part entière des résultats de recherche, comme peut l’être une image. Il sera donc pertinent pour plus tard de se concentrer sur les critères d’évaluation de la pertinence des podcasts sur les autres plateformes connues comme soundcloud ou anchor. 

Comments

  • février 11, 2020
    reply
    Thomas cubel

    Hello,

    J’ai eu la merveilleuse nouvelle ce matin que Google podcasts est dorénavant disponible sur Desktop et iOS. je sais également qu’en France, nous n’avons pas encore les SERP parfaites pour présenter ces contenus audios, mais c’est bien en chantier comme tu le souligne !

    Les informations que tu as soulignées sont vraiment intéréssante et je vais essayer de m’y tenir avec mon podcast (merci pour le partage). De toute façon, tout levier doit être maitrisé en interface, puis en algo, pour ensuite promouvoir tout le travail. Ca fonctionne toujours un peu de la même manière une fois qu’on connait les rouages des systèmes de pertinence.

    Je mets cet article dans ma veille de lundi prochain… en podcast 😉

Leave a Comment