Lorem ipsum dolor amet, consect adipiscing elit, diam nonummy.

Follow Us

Search

Définir votre stratégie

de référencement naturel

« Vous comme moi avons pour ambition de voir notre site internet (ou peut-être nos sites internet si vous êtes dans mon cas) visible sur les moteurs de recherche. Quelque soit la requête tapée par l’internaute et son intention, tout ce que l’on désire au final c’est se positionner dans le haut du panier. 

On retrousse donc ses manches, on réfléchit à deux trois termes qui sont intéressants pour nous et on lance les grandes manoeuvres… 5 mois plus tard… rien… 8 mois plus tard… ah ça bouge un peu mais on est toujours au fond des pages de résultats de recherche (SERP en bon français). »

« Je ne tournerai pas autour du pot plus longtemps, ce qui coûte ses résultats décevants – pour ne pas dire médiocres – c’est le manque de perspective. Et la perspective elle se définie par une stratégie. Elle est là pour poser les bases de votre futur positionnement mais pas seulement. Définir une stratégie web marketing vous aidera aussi à y voir plus clair dans vos actions et sur l’écosystème de votre entreprise. 

Dans l’idée d’un travail prémaché, rien que pour vous, je vais ordonnancer le sujet autour de 6 questions que vous seriez à même de vous poser. Je pense que vous l’aurez compris, ces questions sont quelque part un plan de vol pour vous lancer. »

Temps de lecture estimé : 15 minutes

A qui souhaite t-on s’adresser ?

On démarre en douceur en essayant de savoir à qui l’on parle. Ca parait banal mais croyez-moi, beaucoup ont encore l’esprit étriqué à ce sujet en répondant – avec ce petit air conquérant qui me fait toujours sourire – “Oh on sait, des mecs d’atelier”, “des jeunes femmes”, “oh vous savez un peu tout le monde” bref pas une très grande connaissance de l’audience. 

Le référencement naturel c’est d’abord pour les internautes

Même si votre visibilité est en grande partie le résultat du passage des bots sur vos pages, nos amis Google, Bing et leurs cousins orientaux Yandex et Baidu ne font pas le succès de votre entreprise sur internet. 

C’est une évidence que les internautes ont plus que leur importance dans l’efficacité de votre référencement. Ce sont eux qui reviennent souvent, achètent vos produits ou services, s’informent, partages sur les réseaux sociaux. Ils sont donc à mettre au premier plan de votre stratégie marketing. 

Connaître en profondeur les internautes

Mais pour les mettre au premier plan, encore faut-il les connaître ces gens là. Déjà par une approche physionomiste. On tente de savoir leur sexe, leur tranche d’âge, où ils habitent, si ce sont des familles (monoparentale, recomposées… ) des personnes célibataires… Toutes la panoplie pour dessiner une première esquisse. 

Une fois que l’on sait que Martin a deux enfants et vit dans la joie du côté de Rennes, on va tenter d’en savoir un peu plus sur son comportement. Et c’est là la phase importante de cette première partie. La compréhension de ce qui fait de Martin un potentiel client ou internaute intéressé.

On va donc essayer de comprendre son comportement en général. Est-il un acheteur compulsif ? Navigue t-il sur ordinateur ou mobile ? Quelle marque d’appareil ? A t-il l’habitude de comparer les tarifs ? Est-il actif sur les réseaux sociaux ? 

Le premier point d’une stratégie seo est ainsi faîte. Passez au crible toutes les questions qu’il vous plaira, le but est de savoir à qui vous désirez vous montrer. Une fois que vous avez vos personas, vous allez pouvoir passer la phase deux. 

Quels résultats voulons-nous obtenir ?

Avoir un site web c’est bien mais quelque part c’est beaucoup mieux quand celui-ci génère des résultats. Mais c’est quoi au fait des résultats pour un site ? Avoir plus de trafic ? Avoir plus de demande de devis ? Générer plus de chiffre d’affaires ? Encore des questions auxquelles il va falloir que vous répondiez pour obtenir satisfaction. 

Des résultats quantitatifs 

Ce qui va en partie compter dans la réussite de votre site d’un point de vue référencement naturel, ce sont les chiffres. Les chiffres, j’aime bien ça, malgré le fait qu’on puisse leur faire dire ce que l’on veut. Dans un certain contexte, les chiffres ne mentent pas, ils sont révélateurs d’une situation, critique ou avantageuse. 

Il va être intéressant de définir quels chiffres attendez-vous. Allez-vous calculer votre visibilité sur un nombre de visites ? Sur un volume de pages visitées ? Sur un taux de conversion ? Ou même un taux d’abandon ? Le choix est large et sera toujours le bon à partir du moment où il vous servira. 

Ne cherchez pas à retenir pleins de chiffres, de données clés (KPI) si cela ne vous est pas utile. Le but est aussi d’utiliser ces retours pour améliorer votre activité, on site et off site.  

Des résultats qualitatifs

C’est justement sur le sérieux de votre entreprise et la présence de votre marque sur le web que l’on va maintenant se pencher. Plus compliqués à entrevoir, il va être tout aussi voire même bien plus important que vous définissiez des objectifs qualitatifs pour votre stratégie SEO. 

Vous allez par exemple avoir besoin de recueillir les avis provenant d’internet. Y a t-il des commentaires à propos de votre SAV, d’un produit en particulier ? Toute la logique de cet objectif qualitatif va être de “mesurer” le capital sympathie de votre marque. 

Une fois que vous avez avancé sur les “metrics” attendues, vous allez pouvoir travailler sur la manière de les atteindre. Et quoi de mieux que de passer un peu de temps sur le vocabulaire dont vous allez user pour communiquer ? En choisissant avec intelligence et subtilité le ou les mots-clés sur lesquels vous positionner sur les pages de résultats de recherche des moteurs de recherche.

Quels mots va t-on utiliser pour notre positionnement ?

Place à la recherche du bon mot. Vous n’êtes pas sans savoir que les mots et leur sens apportent de grandes choses. Ils génèrent en nous des émotions, ils font ressurgir des souvenirs et dans le cas de votre site internet les mots peuvent inciter les internautes à passer à l’action et au moteur de vous positionner. 

La sémantique pour améliorer son positionnement

C’est un peu (beaucoup) exprès que je commence par cette recherche du bon mot pour améliorer sa visibilité. C’est d’ailleurs logique, si pas de positionnement, pas de visibilité donc pas de trafic donc pas de chiffre d’affaires généré, ni de contact… le zéro absolu. 

Votre stratégie de référencement naturel doit donc porter sur la recherche et l’étude d’un vocabulaire adapté à un bon positionnement futur. Deux façons de voir les choses s’offrent à vous. 

Soit vous exploitez uniquement les mots-clés qui sont les plus populaires dans votre thématique (dans ce cas précis, vous vous battrez avec une masse importante d’autres sites qui comprend les gros acteurs de votre secteur d’activité) , soit vous exploitez des mots-clés au volume de recherche plus restreint – que l’on appelle aussi mots-clés spécifiques ou longue traîne. 

L’un apporte du trafic, du bruit, l’autre apporte une richesse de la recherche et potentiellement une décision sur votre site.

Mon idée est de sélectionner 3, 4 mots génériques représentant dans les grandes lignes l’activité du site et d’y associer autant de longue traîne que possible tant que ces derniers mots-clés ont un réel intérêt. 

Comme pour les objectifs, toute l’efficacité et le sérieux de votre stratégie SEO réside dans la bonne réflexion et la discrétion que vous y apportez. Une discrétion des choix, nul besoin de vouloir être visible sur toutes les expressions si cela n’a pas un impact immédiat et clé sur votre activité et votre positionnement dans les SERP.

La sémantique pour améliorer ses relations

Comme vous vous en doutez, prendre le temps de choisir les bons mots va vous permettre de parler et interagir avec vos visiteurs et les internautes en général. Le sens que vous allez apportez à votre marque par l’usage d’un vocabulaire propre à elle vous engagera inéluctablement dans une relation intime et durable avec les internautes. 

Se positionner sur les moteurs de recherches comme l’est Google est une très bonne façon de se rendre visible aux yeux de tous. Mais si ce tous, ne vous retient pas, ne vous sent pas, si les émotions et l’engagement s’oublient volontairement, alors votre référencement sera caduc. 

Votre site n’est pas la fin d’un parcours. Il en est un passage, un outil de communication. Une mise en relation avec autrui, l’internaute. Apprendre les mots qu’il utilise pour les répandre dans vos textes vous donneront une valeur que vos concurrents n’auront pas.  

Et c’est dans vos textes mais pas que, que vous allez pouvoir jouer avec ces mots, batifoler avec la sémantique. 

 Quels types de contenus va t-on publier ?

Le contenu est ce qui lie votre marque à l’internaute. Une sorte de courtoisie, un échange qui va influer dans le succès de votre site et donc de votre entreprise sur le web. Et pour que ce contenu fonctionne il va vous falloir là aussi un peu de matière grise. D’abord choisir son format

Le choix des formats de contenu

Internet évolue et laisse le loisir à chacun de créer du contenu sous différents formats. Texte, photos, vidéos, infographies, podcast, web série, cette multiplication des choix vous permet de renforcer votre présence sur internet. Chacun à sa manière ils vont vous permettre de générer chez vos visiteurs une émotion, un engagement. 

Comme pour le mot-clé il est hors de question ici de vous influencer à tout choisir. Comme vous vous en doutez chaque format à sa façon de communiquer avec les internautes. Certains auront plus d’impact sur l’optimisation de votre seo quand d’autres seront plus prompt à créer du lien avec les internautes. 

Internet évolue et laisse donc loisir à tout à chacun de créer du contenu sous différents formats. Cette multiplication des choix vous permet de renforcer votre présence sur internet.

Développer un sens à son contenu

Une fois que vous vous êtes décidé sur le ou les formats de diffusion, vous allez pouvoir vous engager dans une voie un peu plus profonde. Celle du sens de vos contenus. Pour qu’ils soient pertinents vos contenus devront suivre une logique, celle de vos aspirations, de votre pourquoi

Le piège c’est de faire comme tout le monde en voulant prendre la parole sur tout et n’importe quoi. On en voit assez aujourd’hui avec l’esprit écolo. Tout le monde se veut écolo et au final, rien n’en ressort concrètement, pas d’acte franc. 

Restez comme vous êtes, animés des mêmes ambitions et exploitez celles-ci dans vos contenus. 

Quantité ou qualité du contenu

Sur un contexte purement web, on en est à un point où la masse des informations prime sur la qualité de ces dernières. Il faut produire, encore et toujours, quitte à faire comme les autres. On est donc en droit de se demander quelle valeur on peut retirer de cette production de contenu si au final 1000 autres font pareils….

Et bien rien, il n’y a rien à retenir d’avoir pour ambition de produire du contenu en masse et d’espérer un retour aussi infime soit-il. La réalité est encore plus brutale lorsqu’il s’agit de mettre en avant son entreprise. 

Si vous voulez que votre stratégie de référencement naturel fonctionne, il va falloir bien plus que des textes de 500 mots sans saveurs. Je recommande donc de vous concentrer sur la rédaction d’un contenu qualitatif, qui puisse mettre en évidence vos valeurs et votre différence. 

Pour s’assurer de pouvoir tenir la cadence, on tablera des sujets à évoquer ou non et sur quels formats durant l’établissement d’un planning éditorial. Un nouvel outils qui est un peu lourd à mettre en place j’en conviens mais au combien utile pour que vous puissiez suivre le fil tout au long de l’année.  

Il est maintenant intéressant de définir la manière dont vous allez pouvoir suivre l’évolution de votre site, de ses performances. 

Quels outils d’analyse va t-on utiliser ?

Aucune crainte à vous faire, l’univers SEO regorge d’outils permettant de suivre vos performances. Certains gratuits, d’autres payants, ils sont de toutes les manières très utiles pour votre travail au quotidien. 

Et entre nous, quelle meilleure idée que de surveiller son travail quand l’on veut calculer son retour sur investissement ? On ne va pas se mentir, votre site est là pour vous générer des revenus supplémentaires, en direct ou pas. 

S’appuyer sur des outils comme Google Analytics, la Search Console ou des outils de suivi de positionnement comme Yooda Insight et Semrush, vous donnera suffisamment de billes et de recul (à la seule conditions que nous ne preniez aucune donnée au pied de la lettre. Même si les données récoltées sont plus que fiables il ya tout de même une certaine logique à faire par rapport à votre domaine d’activité.) 

Nous arrivons à la fin de ce plan stratégique pour faire de votre site un poids lourd des SERP. La dernière marche à gravir est celle des optimisations à programmer.

Quelles actions d’optimisations va t-on enclencher ?

C’est maintenant que tout va se jouer, que tout ce que vous aurez préparé depuis le début va vous servir. Les optimisations de votre site vont pouvoir démarrer mais avant il y a quelques pré-requis indispensables. 

Pensez audit SEO

Un point à ne pas oublier si vous ne voulez pas faire n’importe quoi c’est d’effectuer ou de faire effectuer – par une agence – un audit SEO. Cette analyse vous permettra d’avoir un recul sur l’état de votre site. 

Technique, contenus, popularité, la base devra être intégralement analysée pour ne louper aucun point noir. De cet audit pourront suivre les optimisations adéquates à l’amélioration des performances de votre site. 

Priorisez vos optimisations

Là encore, on ne fait pas n’importe quoi. Le principale c’est d’obtenir les meilleurs résultats le plus rapidement possible. Il va donc falloir prioriser vos actions. Vos positions sur les pages de résultats de recherche vous diront merci. 

Par quoi commencer ? Tout dépend où votre site pêche. Si par exemple c’est un soucis de positionnement, vous pouvez tenter d’optimiser vos balises title et H1. Si elles sont déjà bien rédigées, vous pourrez peut-être vous concentrer sur l’état de votre indexation, ou votre maillage interne…

Difficile de se projeter et de vous donner tout de suite la “recette” tant il y a de situations différentes. En fait, le calcul est vite réglée : 1 site = 1 situation. 

Conclusion

Prendre le temps de construire une stratégie de référencement naturel se révèle toujours payant. Cette réussite est aussi due au strict respect de chacune des étapes, sans quoi vous vous confronterez à un moment donné à un mur… et vous serez bon pour recommencer de zéro.